Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/06/2012

L’un est plutôt Harry Potter, l’autre Twilight (mais pas seulement)

7.jpgOn dit de Barack Obama qu’il écrit lui-même quelques uns de ses discours importants. Il est l’auteur de deux bestsellers : « Les rêves de mon père » et « L’audace d’espérer ».

Quelles lectures ont influencé l’actuel président des Etats-Unis ? Chaque année, Barack Obama rend publiques ses choix littéraires.


 

 7.jpgChaque année, Barack Obama rend publiques ses choix littéraires.

obama-s-book-club.html

Une manière pour ses admirateurs de coller préférences du Président. Pour lui, de dévoiler ses goûts tout en lançant des pistes sur les sujets qui lui tiennent à cœur. Entre 2008 et 2012, il s’est plongé dans les biographies de 5 de ses prédécesseurs : Reagan, Roosevelt, Adams, Lincoln et Delano Roosevelt.

 Mais le président des Etats-Unis se permet une petite détente à l’occasion et se targue d’avoir avalé les 7 tomes de la saga Harry Potter. Il s’est également plongé dans la biographie romancée de Valentino Achak, un réfugié soudanais qui a raconté son calvaire à l’écrivain américain Dave Eggers dans le chef d’œuvre ‘Le Grand Quoi’. Le dernier opus de Johnatan Franzen, ‘Freedom’, s’intéresse à l’évolution de la société américaine depuis les années 60 : les héros de son roman se désolent de reconnaître qu’ils n’ont rien fait de la sacro-sainte liberté acquise dans les années hippies. Un regard acerbe sur ses contemporains que le Président déclare avoir lu cette année, de même que le roman post-11 septembre de Joseph O’Neill, ‘Netherland’.

9.jpgSon adversaire, Mitt Romney, est moins prolixe sur le sujet. Lorsqu’un animateur télé lui posa la question, il botta en touche. La peur, sans doute, de réitérer ce que certains estiment comme une boulette : il a déclaré, il y a quelques années que son livre de chevet était « Battlefielf Earth », un roman de sciences-fiction écrit par … Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, considéré par beaucoup d’Américains comme une secte (de stars, mais une secte quand même). Depuis, le candidat républicain se montre prudent, citant, en tout éclectisme, Twilight’, ‘Decision Points’ (l’auto-biographie de G.W.Bush) et la Bible. Il est, lui aussi, l’auteur de plusieurs ouvrages : "Redressement: crise, leadership, et Jeux Olympiques", en 2004 et "Pas d'excuses:le cas de la grandeur américaine" en 2010. Il s’intéresse, bien sûr, au bilan de son opposant, notamment économique, découvrant l’analyse de Noam Scheiber, 'The Escape Artists’.

 

Caroline Grimberghs

Les commentaires sont fermés.