Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/06/2012

VPOTUS, n°2 spot, VP : en un mot comme en 100, qui sera vice-président ?

7.jpg

On les connaît généralement peu et pourtant, le vice-président est le premier sur la ligne de succession présidentielle. Dans la série The West Wing, contant la vie des collaborateurs du président des Etats-Unis, Josh Bartlet explique à son équipe pourquoi il veut maintenir en poste son vice-président contesté : « Because I could die ». Il convient de le choisir intelligemment. Aux équipes de campagnes de fouiller le parti pour trouver la perle rare qui accepte de travailler dans l’ombre du patron.


romney, biden, clinton, palinEn 2008, Hillary Clinton avait un temps été envisagée pour prendre place sur le ticket de Barack Obama. C’est finalement Joe Biden qui a été choisit (et qui rempile cette année semble-t-il). Aux côtés du candidat républicain John McCain, nous avions découvert Sarah Palin, personnage haut en couleur inconnu jusque là. Le choix du Vice-Président est crucial: il doit être suffisamment rassembleur, mais sans faire de l’ombre à son chef. Ce fut sans doute l’une des erreurs dans le choix de la controversée Palin. Et peut-être la raison pour laquelle la très populaire Hillary Clinton avait été laissée sur le carreau par l’équipe d’Obama en 2008. Les exigences de Mitt Romney seraient les suivantes : quelqu’un d’expérimenté mais qui ne fera pas d’ombre à sa propre candidature.

7.jpg

 On parle de Marco Rubio, sénateur de Floride, un Etat clé lors des campagnes présidentielles américaines. C’est un ‘swing state’, un Etat indécis qu’il est important de gagner pour remporter l’investiture suprême. De plus, Rubio est le fils d’immigrés cubains et, aux Etats-Unis, la communauté hispanique est un enjeu important.

 

8.jpgEst cité également Tim Pawlenty, ancien gouverneur du Minnesota, suffisamment fils de pauvre que pour faire contre-poids à la richesse insultante de Romney. « T-Paw » a contre lui une candidature éclair à l’investiture. Posée en mai, il la retire dès le mois d’août et annonce son ralliement à Romney. Son nom avait déjà été cité en 2008 mais McCain lui avait préféré Sarah Palin.

9.jpgOn parle enfin de Chris Christie, gouverneur du New Jersey, que certains médias estiment trop ‘grandiloquent’ pour rester dans l’ombre. Qualifié de fantasque voire de capricieux, certains observateurs voient d’un bon œil son côté ‘bulldog’ pour affronter Barack Obama.

 

Commentaires

?

Écrit par : Lempereur | 02/07/2012

Maison Blanche Ab Bruxelles Europe Obama

Écrit par : Lempereur | 02/07/2012

Les commentaires sont fermés.