Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/08/2012

Jerusalem, capitale d'Israël: Romney confirme

israël,jerusalem,mitt romney

Romney persiste et signe : Jérusalem est et restera la capitale d’Israël. Après avoir prononcé cette phrase polémique dans le contexte du conflit israélo-palestinien où les deux parties s’estiment en droit de réclamer la paternité de la ville sainte, Mitt Romney le répète, dans un mail à ses supporters envoyé ce dimanche. Intitulé ‘Israel , our ally’ (Israël, notre allié), l’e-mail dit ceci :


‘C’était une expérience profondément émouvante que de se retrouver à Jérusalem, capitale d’Israël, la semaine dernière. Vous ne pouvez pas être plus proche des idéaux et des convictions des Etats-Unis d’Amérique que ne le sont les Israéliens. Nous faisons tous partie de cette grande confrérie de démocraties . Nous parlons la même langue ; celle de la liberté et de la justice et nous croyons au droit de chacun à vivre en paix’.

Interrogée la semaine dernière, Katya Long, spécialiste de la politique américaine à l’ULB, nous expliquait ceci :

"Il est vrai qu’Israël entretient avec les Etats-Unis, une relation privilégiée. Mais seuls 22% des juifs américains déclarent que les relations avec Israël sont une priorité pour eux. En déclarant ceci, Mitt Romney ne s’adresse pas à la communauté juive. Mais s’adresse à la base conservatrice des Républicains : les blancs évangélistes qui pensent que le retour du Messie ne sera possible que lorsque l’ensemble des Juifs auront pu rejoindre la terre d’Israël. Ces groupes sont très pro-israéliens et attachent beaucoup d’importance à la relation des USA avec Israël. Ils sont la base du parti républicain et se sont longtemps méfiés du candidat Romney en raison de son appartenance à la religion mormone. Les convoiter est donc important pour le candidat républicain".

Romney l’a, semble-t-il, bien compris, et continue l’opération séduction, publiant ce dimanche un vidéo intitulée : ‘Israël : une relation chérie’, admonestant Barack Obama de n’avoir jamais visité Israël en 4 ans de présidence et lui reprochant explicitement de ne pas reconnaître Israël comme capitale une et indivisible de l’Etat israélien. Ce faisant, le président Obama suit en fait la politique défendue par les Etats-Unis et la plupart des pays du monde, qui ne reconnaissent pas officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël. Leur ambassade, comme pratiquement celles de tous les pays représentés en Israël, se trouve par conséquent à Tel Aviv. Mitt Romney adopte une position qui serait donc inédite pour un Président en exercice.

 

Les commentaires sont fermés.