Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/09/2012

En avant pour Charlotte

barack obama,convention,charlotte

Le Parti démocrate américain se réunit à partir de ce mardi en convention, une semaine après les républicains, afin d'investir Barack Obama et de se mettre en ordre de marche pour une présidentielle de novembre qui s'annonce aussi acharnée qu'indécise. FORWARD - en avant - intime le slogan de campagne d'Obama.

GALERIES PHOTOS

Barack Obama dans tous ses états

Malia & Sasha

Michelle & Barack


barack Obama, convention, charlotte5.964 délégués vont se retrouver à Charlotte (Caroline du Nord, un des Etats-clés qui peut faire basculer l'élection présidentielle) pendant trois jours pour cette grand-messe destinée à présenter leur candidat sous le meilleur angle, comme l'ont fait les conservateurs avec Mitt Romney en Floride. L'investiture du président sortant ne fait aucun doute, personne ne lui ayant contesté le droit d'essayer de conserver quatre années supplémentaires la Maison Blanche aux démocrates. Les observateurs auront donc surtout les yeux rivés sur des intervenants qui chercheront à recréer l'enthousiasme de 2008. Au programme:

Mardi: Michelle Obama et Julian Castro, keynote speaker

Mercredi: Bill Clinton

Jeudi: John  Kerry, suivi des interventions de Joe Biden et Barack Obama devant 73.000 personnes et des millions de téléspectateurs. "Jeudi soir, je vous présenterai ce que je considère comme la meilleure voie à suivre - une voie qui fait croître notre économie, qui crée des emplois, qui renforce la classe moyenne", a annoncé ce week-end Barack Obama, lors d'un discours prononcé dans l'Iowa.

Les débats, pendant trois jours, feront également la part belle aux minorités sur lesquelles M. Obama compte pour une nouvelle victoire, mais aussi des débats de société comme l'avortement et la contraception, vus comme des points faibles pour les conservateurs au sein du crucial électorat féminin.

La convention républicaine, qui s'est tenue la semaine dernière à Tampa (Floride), a quelque peu bénéficié à Mitt Romney, qui remonte de quatre point dans les sondages. Mais la convention démocrate pourrait également peser dans la balance et bénéficier au président sortant.

Les commentaires sont fermés.