Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2012

La politique s'invite dans le cru 2012 des séries US

emmy awards, claire danes, homeland, sarah palin

Les Emmy Awards, remis hier soir à Hollywood, ont trainé dans leur sillage un parfum de campagne électorale. Les scénaristes semblent, en cette année 2012, avoir été largement inspiré par la politique et le show médiatique à part entière qu'elle représente aux Etats-Unis. Alors que la mort de Ben Laden et le retrait des soldats d'Irak resteront deux des grands évènements du mandat de Barack Obama, la série Homeland, traitant de la difficulté des USA à se remettre du drame du 11/09, remporte la statuette la plus convoitée: meilleure série dramatique.

LIRE AUSSI:
 

emmy awards,claire danes,homeland,sarah palinLa série télévisée "Homeland" et son complot terroriste, met aux prises un agent féminin de la CIA, la parfait Claire Danes, et un militaire américain, le moins connu Damian Lewis, soupçonné de préparer un attentat terroriste contre les Etats-Unis. Les deux acteurs se sont également vus attribuer les trophées d'interprétation dans une série dramatique.

La politique est également au coeur de "Game Change", diffusée sur la chaîne à péage HBO, qui a remporté le trophée du meilleur téléfilm pour sa description de la campagne républicaine à l'élection présidentielle de 2008, à travers le portrait de Sarah Palin, ex-égérie conservatrice et co-listère de John McCain. Le rôle a valu à Julianne Moore, à la composition stupéfiante, le premier Emmy de sa carrière, face notamment à Nicole Kidman. "Je me sens validée (dans le rôle) car Sarah Palin a dit qu'elle n'aimait pas le film", a ironisé l'actrice, dans une audacieuse robe jaune canari. "Game Change" a également remporté les Emmys du scénario et de la réalisation.
 
Politique toujours, on notera que Julia Louis-Dreyfus s'est vue décernée le prix de la meilleure actrice comique pour son rôle dans "Veep", où l'actrice révélée par "Seinfeld" incarne la vice-présidente des Etats-Unis.
 
emmy awards,claire danes,homeland,sarah palinLa cérémonie, retransmise sur la chaîne ABC (groupe Disney) depuis le Nokia Theater à Los Angeles, a débuté avec une série de blagues du présentateur de la soirée, Jimmy Kimmel, qui n'a pas résisté, lui non plus, à faire référence à l'élection américaine.
Il a ainsi salué la série britannique "Downtown Abbey" et sa description des relations entre une famille d'aristocrates et leurs serviteurs, estimant que cela donnait une idée de "la façon dont on vit dans la famille de Mitt Romney", le candidat républicain à la Maison Blanche.
 
Les Emmy Awards, remis par l'Académie des Arts et Sciences de la Télévision, sont les récompenses les plus prestigieuses de la télévision américaine.
 
avec AFP
 
LIRE AUSSI:

Les commentaires sont fermés.