Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/10/2012

Ce mercredi, Obama et Romney se rencontrent enfin

obama,romney,david plouffe,axelrod,colorado,denver

Les deux candidats parcourent les Etats-Unis en long, en large et en travers depuis des mois. 3 jours en Floride, un saut de puce dans l'Ohio, une campagne de récolte de fonds dans le Nevada, un repas select sur les collines chics de Beverly Hills. Il y a fort à parier que leurs avions ont déjà dû se croiser dans le ciel US qu'ils ne cessent d'arpenter dans tous les sens possibles et imaginables. Barack Obama et Mitt Romney ont les mêmes points de chutes mais ne se croisent pas. Jamais. Ils se suivent, enchaînent les visites dans les Etats clés particulièrement convoités par les deux camps mais jamais en même temps.

Ce mercredi, pour la première fois, ils se posent, face à face. Et confrontent leurs programmes.


obama,romney,david plouffe,axelrod,colorado,denver

Légende: Barack Obama lors d'un meeting de campagne à Las Vegas

Le débat aura lieu à l'Université de Denver, dans le Colorado et traitera, pendant 90 minutes, de politique intérieure. D'ici là, ils affutent leurs armes. Le rendez-vous est crucial : 50 millions de téléspectateurs seront rivés devant leur petite lucarne. «C’est l'événement politique le plus important de la carrière politique de Mitt Romney», a prédit Newt Gingrich. Et il est vrai que la pression se situe plutôt sur les épaules du républicain, à la traîne dans les sondages et devant faire face à un Barack Obama dont la communication est rarement mise à mal. Un point fort malgré tout pour Mitt Romney : il a débattu à plus de 20 reprises dans le cadre de la primaire républicaine et est désormais préparé pour entrer dans une arène face à un adversaire coriace.

obama,romney,david plouffe,axelrod,colorado,denver

Légende: Mitt Romney lors d'un meeting de campagne à Springfield, Virginie

Quand on dit «politique intérieure» dans un pays en crise, cela présage qu’une grande part du débat sera consacré aux questions économiques. "Je pense qu'il va dire beaucoup de choses inexactes", a lancé Mitt Romney à propos de Barack Obama, lors d'une interview sur ABC le 14 septembre. Le décor est planté : les deux hommes ne se feront pas de cadeaux et ne ménageront par leurs efforts pour apparaître comme le choix le plus pertinent pour les citoyens américains le 6 novembre prochain.

obama,romney,david plouffe,axelrod,colorado,denverL’équipe de Barack Obama est déjà sur les dents depuis plusieurs jours : David Plouffe, conseiller à la Maison blanche, David Axelrod, son conseiller politique, Gene Sperling, son conseiller pour l'économie, Jack Lew, le secrétaire général de la Maison blanche, et Jon Favreau, qui lui écrit ses discours sont réunis dans un endroit tenu secret, dans la petite ville de Henderson dans le Nevada, et préparent au mieux leur poulain. Tout comme Mitt Romney, Barack Obama s’est momentanément mis en retrait de la campagne, laissant son colistier occuper le terrain tandis que, lui, s’isole avec ses plus proches conseillers pour se chauffer en vue de la joute verbale qui l’attend mercredi soir. Mitt Romney, lui, a choisit de se rendre dès lundi dans le Colorado, non loin de Denver où se tiendra le débat en compagnie notamment de son directeur de campagne, Matt Rhoades. Pour la petite histoire, les candidats organisent des «mises en scène » pour se préparer au mieux.

obama,romney,david plouffe,axelrod,colorado,denverDu côté républicain, c’est Rob Portman, sénateur de l'Ohio, qui s’est vu confier la tâche de jouer le rôle de Barack Obama lors de ces répétitions. « L'ancien représentant américain au Commerce nommé par George Bush, rompu aux négociations commerciales, s'en est acquitté avec cœur, s'efforçant de déstabiliser Mitt Romney pour mieux le préparer » explique l’AFP. Chez les Démocrates, ce dimanche 30 septembre, c'est John Kerry, ancien candidat à la présidence face à George W.Bush qui a incarné un Mitt Romney plus vrai que nature pour préparer Barack Obama. 

Les face-à-face télévisés ne pèsent que rarement sur l'issue du scrutin et les dernières éditions ont montré que le premier débat était souvent le plus délicat pour le président sortant. Pour savoir si ces prévisions se réaliseront, rendez-vous dans la nuit de mercredi à jeudi : l’échange aura lieu en direct de 21h00 à 22h30, heure de la côte Est (de 03h00 à 04h30 heure belge).

Pour avoir une idée de ce à quoi ressemblent ces préparations mentales, la série de Aaron Sorkin, « A la Maison-Blanche », est, comme d’habitude, la mieux placée.

Caroline Grimberghs (avec l'AFP)

 

Les commentaires sont fermés.