Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/10/2012

Ça swingue dans les Etats-pivots, convoités de tous côtés

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginie

Qu’appelle-t-on les Swing States ? Il s’agit des Etats qui balancent entre Démocrates et Républicains à chaque scrutin présidentiel. Au cours de l’histoire, les Etats concernés par cette appellation peuvent changer. A une époque, le Texas  était par exemple considéré comme un swing state mais est désormais étiqueté ‘républicain’. Cette année, 9 Etats sont scrutés car déterminants pour la présidentielle. Obama y est crédité en moyenne de 52% des intentions de vote des électeurs probables contre 41% pour Romney, selon un sondage Washington Post/ABC News publié lundi.


Selon la formule consacrée, ‘the winner takes it all’ : celui qui remporte le plus grand nombre de suffrage remporte l’ensemble des grands électeurs de l’Etat, même si son avance est très faible. Seuls le Maine et le Nebraska n’appliquent pas cette règle. Objectif : atteindre le sacro-saint aval de 270 grands électeurs à travers les Etats-Unis, qui feront du candidat le Président du Monde Libre. 110 d’entre eux émanent d’Etats dits pivots. Conséquence : les candidats octroient une importance fondamentale aux quelques Etats - 9, donc - qui peuvent potentiellement balancer d’un côté ou l’autre de l’échiquier politique, consacrant beaucoup moins de temps et d’argent dans les Etats qui leur sont acquis ou qu’ils savent perdus d’avance. On verra donc très peu Barack Obama déambuler sur les marchés du Mississippi ou organiser des meetings de campagne en Caroline du Sud, des Etats qui voteront massivement pour Mitt Romney. De même, de manière assez ingrate, il ne se montrera qu’exceptionnellement en Illinois ou dans le New Jersey, des Etats qui voteront pourtant lourdement pour lui. C’est gagné d’avance et il ne perdra pas de l’énergie à prêcher des convaincus.

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginieCes 9 Etats sur lesquels sont tournés tous les yeux sont les suivants, d’ouest en est : le Nevada, le Colorado, l’Iowa, le Wisconsin, l’Ohio, la Floride, la Caroline du Nord, la Virginie et le New Hampshire. A l’heure actuelle, Barack Obama est annoncé gagnant dans 8 des 9 Etats-pivot. Seule la Caroline du Nord permet encore à Mitt Romney de croire à ses chances de victoire le 6 novembre prochain. Les démocrates y ont pourtant tenu leur convention, dans l’espoir de toucher la population de cet Etat du Sud des Etats-Unis. Avec 9 millions d’habitants, la Caroline du Nord peut offrir 15 grands électeurs à l’un des deux candidats, et elle opte le plus souvent pour le républicain. Seul Jimmy Carter était parvenu à s’y imposer, côté démocrate, avant que Barack Obama ne réussisse le même exploit en 2008. De justesse … Avec seulement 0,33 point d’avance sur John McCain, Obama est reparti avec les 15 électeurs dans sa besace. Rien ne dit pour le moment qu’il parviendra à renouveler la prouesse : Mitt Romney est crédité de 48,4% d’intentions de vote contre 47,6% en faveur d’Obama.

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginieQuelques jours plus tôt, les républicains décidaient, eux, d’organiser leur grand-messe à Tampa, en Floride, un Etat majeur disposant de 29 grands électeurs (pour représenter 18 millions d’habitants) et votant alternativement bleu et rouge (Bush en 2004, Obama en 2008). Obama y mène actuellement la danse mais de peu : il est crédité de 47,8% d’intentions de vote contre 45,8% à son adversaire républicain, dans cet Etat à la population très diversifiée, composée notamment d’une communauté hispanique importante et de nombreuses personnes âgées.

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginieIl est important de préciser que jamais un républicain n’est devenu président sans avoir gagné l’élection dans l’Ohio, un Etat du Midwest à tendance traditionnellement républicaine où se mêlent bassins industriels et zones rurales, que Barack Obama avait remporté en 2008 avec à peine 51,5% des voix. Lors des deux scrutins précédents, l’Ohio avait opté pour George W. Bush. Le candidat démocrate y est actuellement annoncé vainqueur avec 49% d’intentions de vote contre 43,5% pour son adversaire. Une victoire lui permettrait de remporter les 18 grands électeurs convoités, qui représentent les 11 millions d’habitants de l’Etat.

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginieLe Nevada (6 grands électeurs) est un Etat-pivot qui jongle sans cesse entre un nord républicain et un sud démocrate, entre des zones minières et le monde du spectacle qui entoure Las Vegas. Le candidat que les 2,7 millions d’habitants finissent par choisir est, à une exception près, chaque fois devenu Président. (L’exception, c’était en 1976 et Jimmy Carter faisait mentir les statistiques, remportant la Maison-Blanche après avoir perdu dans le Nevada). En 2008, vous l’aurez donc deviné, les électeurs du Nevada avaient choisi Barack Obama.

swing states,colorado,floride,nevada,new hampshire,iowa,ohio,caroline du nord,virginieLe choix du vice-président sur le ticket républicain n’est pas un hasard : Paul Ryan est membre de la Chambre des représentants pour le Wisconsin (10 grands électeurs), un Etat pivot qui n’a pourtant plus élu un républicain depuis Ronald Reagan en 1984. Si l’Etat conserve son statut de swing state, c’est en raison de la faible avance avec laquelle les démocrates finissent par l’emporter. En 2000, Al Gore ne l’emporta qu’avec 5000 voix d’avance sur G.W. Bush.

Dans l’Iowa, 6 grands électeurs sont en jeu. Cet Etat agricole change d’avis à chaque élection, votant une fois à gauche, une fois à droite. Barack Obama l’a emporté en 2008 et, si on suit la logique, le démocrate a du souci à se faire. Il y est actuellement annoncé vainqueur avec 48,5% d’intentions de votre (45% pour Mitt Romney).

De même en Virginie, Obama s’y présente sans certitude : il avait remporté l’Etat en 2008, ce qui n’était plus arrivé pour un démocrate depuis 1964 ! Il faudra donc que les électeurs aient été convaincus par le Président pour les amener à réitérer ce choix. Pour le moment, les intentions de vote sont en faveur du démocrate.

Quant au New Hampshire, cet Etat pivot ne désigne que 4 grands électeurs et est donc le moins important des Etats importants. En 2008, les électeurs avaient choisi Obama. Les sondages indiquent qu’en 2012, ils s’apprêtent à faire de même.


Caroline Grimberghs


 

 

 

Les commentaires sont fermés.