Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2012

En vue du 2e débat: "Obama a été médiocre mais va se ressaisir"

katya long,mitt romney,barack obama

La grande force de Mitt Romney lors du premier débat a été de parvenir à apparaître comme quelqu’un de modéré alors qu’une grande part de la campagne de Barack Obama avait consisté à la présenter comme un homme réactionnaire. Le Républicain a su rassurer, notamment les femmes dont on observe une confiance accrue envers Mitt Romney. Elles voteraient encore majoritairement pour Obama mais l’écart se resserre dans cette frange fondamentale de la population, représentant 53% du corps électoral. Obama l'a reconnu: il s'est montré trop poli. Il a refusé de se mettre aux niveaux des bassesses de son adversaire estiment certains observateurs, trop occupé à ne pas se départir de son image d'homme à responsabilités, il a été trop Président et pas assez candidat. Ce soir, il va falloir mettre les mains dans le cambouis !


3 questions à Katya Long, spécialiste de la politique américaine à l’ULB, sur ce deuxième affrontement qui aura lieu ce soir à la Hofra University de Hempstead (New York).


Animé par Candy Crowley, de la chaîne CNN, ce deuxième débat sera consacré aux sujets nationaux et internationaux. Des citoyens pourront poser des questions et s'adresser directement aux deux candidats.

Quel est l’enjeu des deux débats suivants ?

On l’avait déjà vu en 2008 : Obama n’est pas un bon débatteur. Il considère cet exercice comme un cirque. En 2008, il était porté par l’enthousiasme de la foule et, surtout, il faisait face à un John McCain vieillissant, caricature de lui-même. Obama était donc loin d’être excellent mais son adversaire était pire. Cette fois-ci, Obama devra parvenir à faire ressortir ce côté "homme riche, conservateur et indifférent" qu’il s’était attelé à donné à son adversaire depuis le début de la campagne. Lors du premier débat, Romney a nié devant 63 millions de personnes avoir tenu un discours différent en début de campagne sans que personne ne le reprenne. En gros, Obama semble avoir refusé de débattre face à tant de mensonges assumés. Il ne pourra plus adopter la même posture.

Obama a-t-il compris ses erreurs ?

Il va se ressaisir. Il est conscient qu’il a été médiocre et ne refera pas les mêmes erreurs. Traditionnellement, le président sortant perd souvent le débat dans la perception qu’en ont les téléspectateurs. Il faut dire que la challenger n’a que ça à faire que de préparer la joute alors que le Président doit continuer à présider. N’oublions pas qu’Obama a débattu le soir de l’affrontement Turquie/Syrie. Autre difficulté pour le président sortant : cela fait 4 ans que personne ne remet son autorité en question.

Un débat peut-il, à lui seul, renverser la tendance ?  

En 2004, Bush avait fait une prestation catastrophique lors du premier débat. Et puis, il a remporté l’élection. Un rebond dans les sondages, c'est possible et compréhensible. Une élection plus serrée, ce sera sans doute le cas. Mais faire gagner une élection, je n’y crois pas. Que cette élection soit serrée est d’ailleurs assez normal. Au vu de la situation économique, on aurait même pu s’attendre à un score bien plus bas pour Barack Obama dans les intentions de vote. Il a mené une campagne très efficace.

Propos recueillis par Caroline Grimberghs

Commentaires

Mon souhait est que bonne chance aux 2 candidats

Écrit par : Hamidou sabikou | 17/10/2012

Les commentaires sont fermés.