Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/10/2012

Maison-Blanche : les enfants en arbitres

1.jpg

“Dans cinq cas sur les six dernières campagnes, les enfants ont correctement désigné celui qui allait gagner” annonce la chaîne Nickelodeon. La rencontre virtuelle entre Obama et les enfants a eu lieu ce 15 octobre. Le résultat du vote de ces futurs électeurs sera rendu public le 22 octobre prochain.


À la veille du deuxième débat présidentiel, la chaîne Nickelodeon a placé les enfants en arbitres du duel entre les candidats à la Maison-Blanche, avec une séance de questions-réponses à laquelle seul Obama s’est prêté. Le républicain Romney a de son côté décliné la proposition, son équipe affirmant que “son agenda ne le permettait pas”.

C’est la 6e fois que la chaîne organise ce type de soirée, suivie d’un appel au vote de son public sur internet. Les enfants se sont entretenus avec le Président pendant 30 minutes sur  des questions aussi variées que le port des armes, l'emploi, l'immigration ou le mariage gay. Ce sont eux qui déterminaient les thèmes à aborder et les enfants se sont donc permis quelques questions plus légères. Barack Obama s'est ainsi étendu sur les moments le plus embarassants de son existence. Sur ce coup là, on ne peut pas dire que le Président ait pris le risque de beaucoup de moqueries ... Il a parlé de sa capacité à se prendre les murs. Bof.Il s'est également épenché sur la question des coeurs brisés: "Je vous assure que cela arrive à tout le monde. Cela m'est arrivé. Chaque relation amoureuse semble être la dernière mais je vous promets que ce ne sera pas le cas" a-t-il confié à un ado de 15 ans.

“Dans cinq cas sur les six dernières campagnes, les enfants ont correctement désigné celui qui allait gagner” assure la chaîne. En 2000, les enfants avaient voté pour la victoire de Al Gore mais l'élection des grandes personnes avait finalement consacré George W. Bush. Comme quoi, la vérité sort plus souvent qu'on ne le pense, de la bouche des enfants.

C.Gri.

Les commentaires sont fermés.