Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/10/2012

L'élection d'Obama n'a pas mis fin au racisme aux USA

En juillet 2008, le New Yorker se justifiait de cette Une polémique mettant en scène un Barack Obama musulman et une Michelle Obama terroriste dans le bureau ovale, estimant faire référence aux attaques incessantes à l'égard du candidat président de l'époque: une Une satirique pour contrer "les tactiques de peur et de désinformation utilisées pour faire dérailler les efforts" de Barack Obama expliquait l'hebdo américain. Quelle est encore l'importance de la question raciale dans cette élection 2012? Nous avons posé la question à Susan M.Glisson, directrice de l'Institut pour la réconciliation raciale, à l'université du Mississippi. "L’élection de Barack Obama a provoqué une augmentation des discussions autour des questions raciales tout en en limitant la richesse, beaucoup considérant cette élection comme un signe que le racisme était terminé alors que de nombreux facteurs nous montrent que ce n’est pas le cas".Retrouvez son interview complète ici

 

1.jpg


Sur le même sujet, dans Time magazine, le 26 septembre dernier, l'écrivain et chroniquer Touré revennait sur l'élection du premier Président noir aux Etats-Unis et estimait que si Barack Obama parvennait à décrocher un second mandat, un pas de plus serait franchit aux Etats-Unis: cela signifierait que les Américains sont prêts, non seulement à élire un noir mais un noir qui échoue. "Aujourd'hui, les Américains ont dépassé la vision du "Noir super-héros". Ils sont prêts à voter pour un homme qui a fait des erreurs et qui n'a pas tenu toutes ses promesses" explique-t-il. Les Américains semblent prêts à élire "un homme noir non magique".

Les commentaires sont fermés.