Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

06/11/2012

Edito: Obama, de préférence

Obama, Romney

Les Européens ont souvent des préférences fondées sur des attentes qui ne sont pas celles de leurs cousins américains. Toujours est-il qu’Obama est probablement un plus sûr garant d’une relation transatlantique apaisée et efficace. Ce n’est pas, toutefois, la seule raison de souhaiter la reconduction du Président sortant. L'édito de Philippe Paquet.


Les Américains choisissent ce mardi leur Président. Le scrutin s’annonce serré, si serré que d’aucuns craignent de revivre le cauchemar du duel Bush-Gore et de ne pas connaître mercredi matin le nom du vainqueur. Plusieurs Etats ont institué un recomptage automatique des suffrages si l’écart entre les deux candidats est faible, une procédure qui prendrait des jours, voire des semaines.

Les Américains sont mieux placés que quiconque pour savoir qui, de Barack Obama ou de Mitt Romney, fera le meilleur Président - du moins ceux qui auront nourri leur réflexion à d’autres sources que ces "publicités négatives" qui ont encore jeté une ombre sur le fonctionnement de la démocratie aux Etats-Unis. Les Européens ont souvent des préférences fondées sur des attentes qui ne sont pas celles de leurs cousins américains. Toujours est-il qu’Obama est probablement un plus sûr garant d’une relation transatlantique apaisée et efficace. Ce n’est pas, toutefois, la seule raison de souhaiter la reconduction du Président sortant. Quelles que soient ses qualités et la valeur de son programme, Romney a montré tellement peu de constance dans ses propos et ses idées, non seulement au fil de cette campagne, mais aussi tout au long de sa carrière politique, qu’il n’est ni crédible ni fiable. Avec un homme tel que lui à la Maison-Blanche, le risque est grand de voir les Etats-Unis renouer avec l’aventurisme des années Bush, sans aucune garantie pour les Américains que leur sort s’en trouve amélioré.

10:25 Publié dans Pennsylvania Avenue | Tags : obama, romney | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.