Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/10/2014

Obama quittera-t-il la Maison-Blanche sereinement ?

 Jamin, Obama, Democrats, Republicans, Maison-Blanche, Sénat

Barack Obama sortira-t-il renforcé de ces élections de mi-mandat ou verra-t-il sa marge de manœuvre encore réduite, devant faire face à un Congrès à majorité républicaine ? Le deuxième scénario semble sur le point de se réaliser. Dans moins de 4 semaines, les Américains voteront et tout donne à penser que Barack Obama en sortira affaibli. Les enjeux sont pourtant majeurs pour le 44e Président des Etats-Unis qui portait, il y a 6 ans, sur ses frêles épaules, un énorme espoir dans la population américaine. « Pour le Président, l'enjeu est personnel » explique Jérôme Jamin, Professeur de Sciences-Politiques à l'Université de Liège. "Il s'agit de ne pas finir son mandat en rupture avec l'opinion ou avec l'un ou l'autre gros dossier qui marquerait négativement le souvenir de sa présidence. S'il parvient à consolider Obamacare, à contrôler le budget et la dette, et à stopper les jihadistes en Syrie et en Irak, Obama devrait quitter la Maison-Blanche sereinement. Mais en ayant déçu son propre camp».

 


Pour ce spécialiste de la politique américaine, c’est l’Obamacare, la réforme de la Santé acquise de haute lutte par le Président, qui cristallise les opinions et pourrait modifier certaines opinions politiques. « La réforme de la santé fait basculer presque mécaniquement, chaque mois, des milliers de nouveaux Américains dans le camp des assurés. C’est une dynamique qui profite aux Démocrates uniquement, étant donné l'opposition féroce des Républicains à la réforme. Actuellement, le chiffre de huit millions d’inscrits dépasse l’objectif (officieux) des sept millions attendu par l’administration Obama. Ces inscriptions  sont fondamentales pour les Démocrates : au vu des bénéfices accordés par l’Obamacare, certains Américains indécis et/ou Républicains pourraient passer dans le camp des Démocrates ».

Mais cela suffira-t-il aux Démocrates pour conserver le Sénat et récupérer la Chambre ? Le 4 novembre prochain, ce sont 36 sièges qui seront à renouveler au Sénat. Pour garder la majorité, les Démocrates doivent donc impérativement remporter 17 sièges. « Le basculement du Sénat entre les mains des Républicains n’est pas impossible » explique Jérôme Jamin. « D’autant plus que le parti représenté à la Maison-Blanche perd souvent des élus au Congrès à mi-mandat. Une telle situation empêcherait la consolidation des projets en cours, et la bonne réalisation et l’application des futurs projets du président Obama. Les actions politiques dans les domaines de l’immigration, l’augmentation du salaire minimum et les réformes fiscales sont autant de sujets qui seraient compromis par une possible défaite des Démocrates. Or, cette situation renverrait totalement les Démocrates dans l'opposition sans leur laisser le temps, d’ici aux présidentielles de 2016, de mener une opposition constructive et visible. La campagne pour les présidentielles commencera un an après le vote de novembre 2014 et c’est une période trop courte pour se repositionner autour d’un projet » assure ce spécialiste.

Caroline Grimberghs

Les commentaires sont fermés.