Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/11/2014

L'équilibre des forces au Congrès américain avant les élections

capitol.jpg

Les Américains sont appelés aux urnes mardi pour des scrutins locaux et nationaux, notamment le renouvellement du Congrès, où les républicains pourraient remporter le Sénat en plus de la Chambre des représentants.

LIRE AUSSI: Les élections de mi-mandat, comment ça marche?


La Chambre des Représentants compte 435 sièges, chacun représentant une circonscription d'environ 710.000 habitants. Tous seront renouvelés. Les démocrates occupent aujourd'hui 199 sièges, les républicains 233, et trois sièges sont vacants en raison de démissions (les parlementaires américains n'ont pas de suppléants).

La Chambre est à majorité républicaine depuis la vague du Tea Party de novembre 2010, et ne devrait pas basculer du côté démocrate cette année, selon les sondages.Le président actuel de la Chambre ("Speaker") est le républicain John Boehner, et la chef de la minorité démocrate est Nancy Pelosi, qui fut la première femme à présider la Chambre, de 2007 à fin 2010. Le mandat dure deux ans et commencera le 3 janvier 2015.

Le Sénat compte 100 sièges, deux pour chacun des 50 Etats, et est renouvelé par tiers tous les deux ans. Chaque sénateur représente et est élu par l'ensemble des électeurs de l'Etat.

Cette année, 36 sièges seront renouvelés (21 occupés actuellement par des démocrates, 15 par des républicains), dans 34 Etats (deux Etats éliront leurs deux sénateurs simultanément en raison de démissions). Sept sénateurs démocrates sortants représentent des Etats qui ont voté pour le républicain Mitt Romney à l'élection présidentielle de 2012 (Alaska, Arkansas, Caroline du Nord, Dakota du Sud, Louisiane, Montana, Virginie occidentale). Selon les derniers sondages, dans ces Etats, les résultats seront très serrés. Dans l'Arkansas, les deux candidats, Mark Pryor (D) et Tom Cotton (R), sont annoncés au coude à coude (44-44). En Arizona, le candidat démocrate conserverait de très peu son siège de sénateur (45-44) tandis que le Colorado basculerait dans le camp républicain malgré le soutien affiché de Bill Clinton et Michelle Obama au Sénateur démocrate Mark Udall. Dans l'Iowa, Joni Ernst (R) remporterait le siège de Bruce Baley (D). En Virginie Occidentale, la candidate démocrate, Natalie Tennant, a tenu à préciser qu'elle désapprouvait la majorité des politiques menées par Barack Obama. Stratégie gagnante pour l'instant: elle aurait 5 points d'avance sur son adversaire républicain, Shelley Capito.

Le mandat de sénateur dure six ans, et commencera le 3 janvier 2015.

Le poste le plus puissant du Sénat est celui de chef de la majorité démocrate, occupé par le sénateur du Nevada Harry Reid. Le chef de la minorité républicaine, le sénateur sortant du Kentucky Mitch McConnell, est appelé à devenir chef de la majorité en cas de réélection et de basculement du Sénat.

36 Etats éliront un nouveau gouverneur, ainsi que trois des cinq territoires américains (Mariannes du Nord, Îles Vierges des Etats-Unis, Guam).

Des dizaines de référendums sont également organisés par les Etats, sur des thèmes aussi variés que la légalisation ou dépénalisation du cannabis (Oregon, Alaska, et dans la capitale fédérale Washington), le droit à l'avortement (Colorado, Dakota du Nord, Tennessee), l'augmentation du salaire minimum (Dakota du Sud, Alaska, Arkansas, Nebraska) ou encore l'étiquetage obligatoire des aliments génétiquement modifiés (Colorado, Oregon).

En 2010, date des dernières élections législatives non couplées à une présidentielle, 45,5% des 211 millions d'Américains en âge de voter avaient participé, selon les statistiques du recensement. A la présidentielle de 2012, le taux de participation était de 61,8% sur 215 millions d'électeurs potentiels.

C.Gri. avec l'AFP

12:56 Publié dans midterms | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.