Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/11/2014

32 Républicains testés pour l'investiture

condoleeza rice,bush,romney,paul ryan

C'était prévu: à peine les résultats de mi-mandat connus, la course à la Maison-Blanche était lancée. Démocrates et Républicains affutent leurs armes, cherchent le meilleur dans leurs rangs, testent les uns et les autres, observent les réactions des citoyens à l'annonce de tel ou tel potentiel candidat. Il reste deux ans avant que Barack Obama ne laisse sa place au 45e Président des Etats-Unis. Dans un an, la campagne sera totalement lancée. D'ici là, le tour de chauffe a déjà commencé. 

Les Républicains proposent, depuis le 10 novembre, à leurs sympathisants de choisir les trois candidats qu'ils verraient bien concourir à l'investiture du parti parmi 32 propositions. Certains noms sont déjà connu du grand public, d'autres moins. L'objectif: tester ceux qui passent bien auprès de l'opinion publique et faire connaître les autres.


condoleeza rice,bush,romney,paul ryanOn notera la présence sur cette liste de Paul Ryan, élu au Congrès pour le Wisconsin, qui accompagnait Mitt Romney sur le ticket républicain lors des dernières présidentielles. Egalement proposé, le nom de Condoleeza Rice, ancienne Secrétaire d'Etat sous George W.Bush, qui a l'avantage de présenter un profil plus modéré que Paul Ryan. L'occasion également pour le Grand Old Party de savoir si son électorat est prêt à proposer une femme à l'investiture suprême. D'autres, tels que Sarah Palin ou Rand Paul, émanent du Tea Party. La popularité du mouvement étant variable, il est pertinent pour le Parti Républicain d'observer la tendance actuelle concernant cette mouvance ultra-conservatrice. Les Républicains n'ont pas manqué, également, d'interroger leurs partisans sur les favoris dont on parle depuis déjà quelques temps: Chris Christie, Gouverneur du New Jersey, Jeb Bush, anciennement Gouverneur de Floride, frère et fils d'anciens Présidents ou encore Marco Rubio, sénateur de Floride.

condoleeza rice,bush,romney,paul ryanSur les 32 candidats que les Républicains sont actuellement en train de tester auprès des sympathisants, seules 5 femmes sont proposées aux électeurs. Outre Sarah Palin et Condoleeza Rice, on notera la présence de Susana Martinez, Kelly Ayotte et Nikki Haley. Toutes les trois étaient déjà nommées en 2012 comme de potentielles candidates à garder dans le viseur. Susana Martinez, 55 ans, est la première femme hispanique à être devenue gouverneure aux Etats-Unis, dans l'Etat du Nouveau Mexique, en 2010. Auparavant, elle a été procureure pendant 14 ans. Démocrate jusqu’en 1995, Susana Martinez a ensuite opté pour le Parti Républicain. Elle plaide pour une diminution des dépenses publiques et des baisses d'impôts, est pro-vie, opposée au mariage homosexuel et défend ardemment le droit au port d’armes. A 40 ans, Nikki Haley, née d’une famille d’immigrés venus d’Inde, et ayant fait fortune aux Etats-Unis, pourrait amener les minorités, généralement plus enclines à voter Démocrate, à s’intéresser au Parti Républicain. Gouverneure de Caroline du Sud, Nikki Haley est membre du Tea Party, dont elle partage les idées très conservatrices : pro-vie, elle défend la mise sur pied de législations protégeant les fœtus. Elle a voté en faveur de la loi de 2007 obligeant les femmes désirant avorter à regarder une image de leur fœtus et à écouter le battement du cœur avant d’avoir droit, au minimum 24h plus tard, à l’IVG. Elle prône également un renforcement des politiques migratoires. Mais les observateurs de la politique US estiment qu'elle n'est pas très appréciée des Républicains. Citée un temps comme potentielle co-lisitière de Mitt Romney, elle aurait notamment été écartée en raison de son manque d’expérience. Elle traîne également derrière elle des rumeurs – qu’elle a toujour niées- faisant état de relations adultères. Aux puritains Etats-Unis, voilà qui peut mettre un frein important à une carrière politique. Kelly Ayotte, 46 ans, est juriste de formation. Elle fut procureur puis attorney general du New Hampshire. Elle s'est notamment fait connaître dans son combat pour que les parents d'une mineure ayant l'intention d'avorter soient informés. Elle est certainement la moins connue des 5 femmes proposées par le panel mais les résultats qu'elle pourrait engranger à cette occasion peuvent la projeter sur le devant de la scène républicaine.

condoleeza rice,bush,romney,paul ryanOn notera également la présence de trois hommes non directement issu du monde politique: John Bolton, ancien ambassadeur américain auprès de l'ONU ou encore Ben Carson, neurochirurgien réputé pour être le premier à avoir séparé des siamois reliés par la tête en 1987. L'homme a reconnu avoir accepté la création d'un PAC, One Nation, qui récolte de l'argent pour financer sa potentielle candidature à la primaire républicaine. Citons également Herman Cain, ancien CEO de Godfather's pizza. Sa présence prête à sourire: l'homme, connu nationalement comme contributeur sur Fox News, s'était déjà lancé dans la course en 2012 sans succès. Il avait récolté 0,07% des voix lors de la primaire et s'était ridiculisé sur les questions de politiques étrangères.

Un grand absent dans le panel: Mitt Romney.

D'ici un an, le candidat républicain sera connu. Il faudra ensuite compléter le ticket. La résultats concernant la popularité de l'ou l'autre pourront alors être ressortis pour choisir le bon candidat vice-président.

Côté démocrate, George Clooney et Angelina Jolie ne sont cités que par les amateurs de Happy End hollywoodiens. Hillary Clinton aura-t-elle de sérieux challengers? Nous y reviendrons dans un prochain article. 

Caroline Grimberghs 

Les commentaires sont fermés.