Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/09/2012

Pour Noël, Ryan offre à sa fille de 10 ans une arme à feu

Paul Ryan, Liza Ryan, Ohio

"Ma fille vient chasser avec moi depuis des années, en observatrice, mais cette année elle est suffisamment grande pour chasser elle-même, donc je vais l'emmener avec moi", a expliqué Paul Ryan, en agitant devant les caméras le chapeau de camouflage avec liseré rose qu'il venait de sélectionner dans un magasin de Cincinnati, Ohio, en présence d'une équipe de journalistes triée sur le volet.

Lire la suite

Image de campagne #10

1.jpg

Mitt Romney en mode rock star, Miami, Floride

20/09/2012

Sondages: La classe populaire blanche pro-Romney partagée

romney, obama, tea party, classe populaire

La classe populaire blanche américaine, qui va plutôt voter pour le républicain Mitt Romney, est plus partagée qu'on ne le pense sur les questions de société et n'est pas plus proche du mouvement ultraconservateur Tea Party que les diplômés, révèle une enquête publiée jeudi.
 
Les électeurs de cette catégorie de population, sur laquelle circulent de nombreux "mythes", soutiennent Mitt Romney à 48% contre 35% pour le président démocrate Barack Obama, selon ce sondage réalisé en août par l'Institut de Recherche sur la Religion Publique (PRRI).

Lire la suite

Image de campagne #8

6.jpg

Romney s'en prend à la culture de "dépendance" défendue selon lui par Obama

Crédit: AFP

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney s'en est pris mercredi à la culture de "dépendance" défendue selon lui par Barack Obama, cherchant à rebondir après avoir été critiqué pour avoir évoqué la mentalité de "victimes" de "47%" des Américains.

"Mon projet pour l'économie américaine encouragera les investissements privés et les libertés individuelles", a affirmé M. Romney dans une tribune publiée par le journal USA Today. "Au lieu de créer un réseau de dépendance, j'appliquerai des politiques qui feront croître notre économie et sortir des Américains de la pauvreté", a-t-il poursuivi.

Lire la suite

19/09/2012

Mitt Romney dans une position difficile après sa diatribe sur les "47%" (Vidéo)

romney.jpg

Le républicain Mitt Romney s'est retrouvé dans une position peu enviable à moins de 50 jours de l'élection présidentielle américaine, avec la publication d'une vidéo volée (à visionner en bas de l'article) où on le voit disserter sur la mentalité de "victimes" de 47% de ses compatriotes.
 
Au moment où la campagne de M. Romney souffrait déjà de sondages inquiétants et d'impairs de communication, le journal de gauche Mother Jones a provoqué une tempête en diffusant lundi cette vidéo prise le 17 mai à l'insu du candidat lors d'une séance de levée de fonds.

Lire la suite

15:05 Publié dans Interstate 76 (east) | Tags : romney, vidéo, oops | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Image de campagne #7

6.jpg

Mansfield, Ohio

12/09/2012

Romney reçoit le soutien (a minima) de son 'ennemi géopolitique n°1'

romney,poutine,géopolitique

"Le fait que M. Romney nous considère comme un ennemi - c'est un mauvais point- , mais le fait qu'il le dise franchement, sincèrement, cela montre que c'est un homme droit et franc -c'est un bon point-", a ironisé le président russe, selon l'agence de presse officielle Itar-Tass. Vladimir Poutine a confirmé mardi qu'il était prêt à travailler avec le républicain Mitt Romney s'il est élu président des Etats-Unis, ajoutant, non sans ironie, apprécier la franchise de cet homme qui avait qualifié la Russie "d'ennemi géopolitique numéro un".
 

Lire la suite

03/09/2012

La diplomatie de l'orange devient réalité

1.jpg

Les politiques de fiction - comme le Président Josh Bartlet de la série à succès 'A la Maison-Blanche' - ne sont pas les seuls à s'amuser. Lors des déplacements, souvent longs, en avion, Mitt Romney et Paul Ryan s'échangent des oranges et des infos avec le pool des journalistes. Un bowling - politicus qui excite la toile.

Lire la suite

31/08/2012

Fallait pas l'inviter, Clint ...

tampa, convention, clint eastwood, mitt romney

Invité surprise du dernier jour de la convention républicaine, Clint Eastwood, réalisateur de talent, a débarqué sur la scène du Tampa Bay Forum sous les applaudissements nourris d’une salle chauffée à blanc. A 82 ans, l’homme est apparu pour le moins confus sous son propre portrait en Inspecteur Harry projeté derrière lui. Son prochain film, Trouble with the curve, est attendu en septembre : Clint Eastwood n’est donc pas un retraité sur le déclin. Et pourtant, son discours en a laissé plus d’un perplexe.

Lire la suite